Hip Hop Conscient
25 novembre 2009, 12:44
Filed under: Culturel, Sur la toile | Étiquettes: , , ,

Le rap n’est pas qu’une succession de clichés mais peut être aussi le berceau d’une production militante et de qualité, la preuve sur le site BboyKonsian.com (B-Boy : break-dancer en hip-hop et Konsian : pour rap conscient en opposition avec un rap commercial)

On peut y retrouver l’actu du rap et du reggae/dancehall underground, mais aussi des albums en téléchargement gratuit (mis en téléchargement par les groupes et artistes) dans une optique militante, anti-fasciste et révolutionnaire.

On peut y trouver des artistes comme La Rumeur, Sheryo, Casey, la K-Bine mais aussi des artistes moins connu comme HarKore et Hame, Lord Bitum ou Daddy Clean.

BboyKonsian



Le vrai visage des villes
14 novembre 2009, 1:06
Filed under: Actu, Culturel | Étiquettes: , , , ,

En exposant ces photographies sur les murs des plus grandes villes de façon sauvage, JR s’offre en quelque sorte, la plus grande galerie d’art au monde.

Il milite avec son œuvre pour un monde meilleur, pour la défense des droits de l’homme et des femmes dans les pays occidentaux mais aussi en Afrique, Moyen-Orient ou Amérique Latine.

En exposant dans la rue, JR peut toucher un maximum de gens et peut transmettre son message en offrant aux passants de Paris et Jerusalem, du Cambodge, d’Inde ou du Brésil, une réflexion sur le rôle de la photographie et de la place de l’art dans nos sociétés pour faire avancer des idées de tolérance et de respect de l’humain.

Reportage Face2Face (Metropolis sur Arte, 2007)

JR Photographe

Expo Women Are Heroes



Excellente idée
11 octobre 2009, 8:16
Filed under: Culturel | Étiquettes: , ,

Georges Brassens, Mourir pour des idées (Fernande, 1972)

Mourir pour des idées, l’idée est excellente
Moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eu
Car tous ceux qui l’avaient, multitude accablante
En hurlant à la mort me sont tombés dessus
Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
Avec un soupçon de réserve toutefois
Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente,
D’accord, mais de mort lente

Jugeant qu’il n’y a pas péril en la demeure
Allons vers l’autre monde en flânant en chemin
Car, à forcer l’allure, il arrive qu’on meure
Pour des idées n’ayant plus cours le lendemain
Or, s’il est une chose amère, désolante
En rendant l’âme à Dieu c’est bien de constater
Qu’on a fait fausse route, qu’on s’est trompé d’idée
Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

Les saint jean bouche d’or qui prêchent le martyre
Le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas
Mourir pour des idées, c’est le cas de le dire
C’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas
Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
Bientôt Mathusalem dans la longévité
J’en conclus qu’ils doivent se dire, en aparté
« Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente »

Des idées réclamant le fameux sacrifice
Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
Et la question se pose aux victimes novices
Mourir pour des idées, c’est bien beau mais lesquelles ?
Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

Encor s’il suffisait de quelques hécatombes
Pour qu’enfin tout changeât, qu’enfin tout s’arrangeât
Depuis tant de « grands soirs » que tant de têtes tombent
Au paradis sur terre on y serait déjà
Mais l’âge d’or sans cesse est remis aux calendes
Les dieux ont toujours soif, n’en ont jamais assez
Et c’est la mort, la mort toujours recommencée
Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la faux
Plus de danse macabre autour des échafauds!
Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente