Militer et innover
29 novembre 2009, 4:29
Filed under: Actu | Étiquettes: , ,

Pour faire passer un message et défendre des idées, les militants de la cause animale débordent d’imagination. Le but est d’attirer l’attention des passants mais aussi de créer une réflexion et un échange d’arguments une fois le contact créé.

Plusieurs actions ont été mené directement dans les lieux de vente de viande, le rayon boucherie des supermarchés.

Dans la première vidéo, des barquettes de « viande humaine » sont mises dans les frigos des supermarchés à coté des traditionnels steak et tranches de jambons sous vide.

Cette action rappelle celle menée par l’association américaine PETA lors notamment du salon de l’agriculture.

Dans la seconde vidéo, une horde de zombies débarque dans un supermarché et ne manque pas de créer un malaise mais aussi un début de réflexion et de discussion avec les consommateurs.

Droits des animaux



Onfray et les antispécistes
26 septembre 2009, 3:35
Filed under: Actu | Étiquettes: , ,

Je retranscris ci-dessous l’article du philosophe libertaire Michel Onfray publié dans Siné Hebdo (n°50 – 19 août 2009, 2euros dans tous les bons kiosque).

sinehebdo50

Aujourd’hui, contre le féroce anthropocentrisme régnant, des gens se lèvent enfin, oh très peu, comme certains s’étaient élevés contre l’esclavage à une certaine époque. On aurait dit : qu’est-ce qu’ils ont ceux-là ? Ils s’appellent
antispécistes.

Michel Onfray nous a tout expliqué la semaine dernière. Il les approuve mais s’insurge contre les plus extrémistes qui finiront par se faire leur George Besse, leur Aldo Moro et contre un de leurs leaders qui fait de l’abattoir d’animaux le strict équivalent de la solution finale. Ce qui fait la différence c’est la haine.

Mais la relation avec les animaux est une grande question de notre temps, dis-je pompeusement.
Jackie Berroyer


Les antispécistes mènent un combat qui les honore : ils luttent contre cette idée chrétienne qui consiste à dire que l’homme a été créé par Dieu comme preuve du couronnement de Son génie, que, de ce fait, il domine la nature et qu’il a donc le droit d’user des animaux comme il l’entend pour son loisir, son travail, sa nourriture et son bon plaisir. Que des militants de cette cause existent est une bonne chose. Que le philosophe Peter Singer mène ce combat dans La Libération animale (Grasset) avec des arguments qui ébranlent toute conscience formatée au rationalisme occidental, dont moi, est également intellectuellement salutaire.

Depuis sept ans que j’enseigne une histoire alternative de la philosophie à l’université populaire de Caen en mettant en avant les penseurs atomistes, les épicuriens, les athées, les hédonistes, les sensualistes, les matérialistes, les anarchistes, j’ai découvert que la plupart de ces philosophes oubliés, négligés, écartés, défendaient cette thèse radicale : il n’y a pas une différence de nature entre les hommes et les animaux (ce qu’affirment les judéo-chrétiens) mais une différence de degrés (ce que disent les antispécistes) . Ce qui change tout…

Le combat antispéciste est légitime quand il nous invite à réfléchir sur la souffrance animale, la légitimité de l’expérimentation scientifique avec les bêtes, le bien-fondé du végétarisme (auquel toute conscience qui s’exerce un tant soit peu à la réflexion ne peut que consentir intellectuellement…), les conditions indignes de l’élevage industriel, la tragédie que représente philosophiquement l’abattage programmé d’êtres vivants, la sauvagerie de toute spectacularisation de la mort comme dans le cas de la corrida ou des combats de coqs, la honte associée à toute entreprise carcérale de type zoo, et la nécessité de penser autrement notre rapport aux animaux. Sur ce terrain, notre humanité patine, elle retarde, elle périclite.

Je ne peux voir un chargement de veaux, de porcs ou de moutons dans un camion qui se dirige vers l’abattoir sans une immense empathie, une véritable souffrance physiologiquement expérimentée, une honte d’être un homme dont la tribu s’arroge le droit de ces odieux charrois. Mais je ne puis accepter que des militants antispécistes, dont parfois Peter Singer, assimilent ces convois aux trains de la mort qui conduisaient des déportés vers les chambres à gaz ou fassent de l’abattoir le strict équivalent de la solution finale…

J’ai le cœur retourné devant les images de taureaux sacrifiés dans des arènes, d’animaux torturés dans des laboratoires, de phoques massacrés sur la banquise, de compagnons  domestiques suppliciés par des crétins qui ne les valent pas. Mais je m’insurge que des commandos déterrent l’urne funéraire de la mère du patron de Novartis (le laboratoire qui expérimente sur des animaux), profanent sa tombe avec des inscriptions insultantes, incendient des domiciles, menacent de mort, promettent d’enlever les enfants des responsables de cette entreprise, fassent courir de fausses réputations de pédophilie sur ces gens-là, car… les bêtes ne manifestent pas cette inhumanité-là ! Et pour cause… Ces personnes montrent qu’il existe tout de même une différence entre les hommes et les animaux : seuls les premiers jouissent de mal qu’ils font. J’invite ces « humains » à prendre des leçons auprès des animaux…

Michel Onfray, Siné Hebdo n° 50, 19 août 2009

Site perso de Michel Onfray

Siné Hebdo



On n’a pas fini de vous faire aimer la viande
5 septembre 2009, 6:20
Filed under: Actu | Étiquettes: , ,

LaLigneRouge apporte son soutient à l’association L214 dont les vidéos des abattoirs Charal sont menacées de censure. En effet, ce dernier fait pression sur les hébergeurs du site de l’association de protection des animaux L214 pour qu’elle retire les vidéos en question, qui nuisent à l’image du groupe…

C’est le pot de fer contre le pot de terre, quand on sait que Charal réalise près d’un milliard d’euros de chiffre d’affaire par an.

Le groupe vendeur de viande semble ne pas respecter la législation, les vidéos sont édifiantes et ont été reprise par les médias.

Voir l’enquête de L214 sur l’abattoir Charal de Metz – version longue (8’18)
Voir l’enquête de L214 sur l’abattoir Charal de Metz – version courte (3’45)

Étant donné que d’autres blogs ayant diffusé la vidéo ont été censuré ou se sont auto-censuré, avec les liens ci-dessus les pressions seront plus difficile à exercer…



Dites non à la viande de lapin
27 juillet 2009, 1:54
Filed under: Actu | Étiquettes: , , ,

Une vidéo qui permet de rendre plus transparents les conditions d’élevage et d’abattage des lapins en France. Et la réalité n’est pas très reluisante…

Réalisée par l’association L.214



Suivez la flèche !
18 mai 2009, 9:49
Filed under: Actu | Étiquettes: , , ,

Le fléchage consiste à mettre en évidence le caractère absurde d’une situation ou d’un comportement humain à l’aide d’une flèche, afin qu’un maximum de gens s’en rende compte et participe à la réflexion suscitée par cette action.

Le but est de faire réagir la ou les personnes concernées par le fléchage mais également les passants, qui ne manquent pas eux aussi d’exprimer leur soutient ou leur indifférence.

L’humour sert ici comme moyen pour dénoncer l’absurdité et la cruauté du port de la fourrure.

Concours mondial du meilleur vidéo-clip de fléchage



Doux a les dents longues…
2 mai 2009, 4:59
Filed under: Actu | Étiquettes: , ,

La fameuse expression « Quand les poules auront des dents » souligne l’absurdité d’une situation qui n’arrivera certainement jamais…

poulet1

Les subventions accordées par la PAC (Politique Agricole Commune) sont généralement accordées aux producteurs en difficulté.

Or nous l’avons apprit récemment, le premier groupe européen de production de volailles DOUX est aussi le plus gros bénéficiaires des aides de la PAC…

C’est 62 millions d’euros qu’a touché l’année dernière le premier groupe fournisseur de poulets, dindes, carnards, lapins d’Europe.

Encore une absurdité du système des aides, mais aussi la preuve que le système de production productiviste à de belles heures devant lui, surtout quand on encourage ces méthodes de production et ce type de groupe.

Solution : boycottez les produits « Doux », mangez de la viande bio ou devenez veg !

poulet2

Voir le site des bénéficiaires des aides la politique agricole commune



Manif de bouchers
8 avril 2009, 6:30
Filed under: Actu | Étiquettes: , , , ,

Les bouchers aussi sont victimes de la crise, mais pour les animaux la crise est quotidienne : environ 3 millions d’animaux tués par jour pour l’alimentation en France : bœufs, porcs, poulets…

Petite manifestation à l’esprit décalé pour promouvoir le végétarisme et la journée sans viande à Paris (Chatelet) en mars 2009.